Archéologie aérienne J. Dassié. Néolithique 1

Page précédente
Retour Menu
Page suivante

La période néolithique

 C'est la première manifestation d'une activité humaine préhistorique que nous rencontrons dans nos provinces.
Venus des régions Danubiennes il y a environ 7 millénaire, des hordes isolées de cueilleurs-chasseurs ont
apprécié le climat de la douce Saintonge. Puis, constatant la présence de céréales sauvages (baillarge, épautre etc),
elles ont probablement décidé d'établir un camp provisoire afin d'attendre leur maturation. Ces camps, toujours
proches d'un point d'eau, se sont
organisés, défendus, pour devenir quelques siècles plus tard les
"Camps néolithiques saintongeais" structures originales représentatives du patrimoine archéologique régional.

 

      Saint-Maurice de Laurençanne, La Brande. Camp néolithique saintongeais. Les fossés doubles ou triples
de l'enceinte délimitent une surface important dans laquelle une peuplade de cueilleurs-chasseurs en
voie de sédentarisation pouvait trouver habitat et protection. Photographie infra-rouge. © J. Dassié

 

BALZAC (16), "Les Coteaux de Coursac".   Un camp néolithique : splendide éperon, dominant la
Charente,  barré par de multiples fossés. permettant ainsi de crééer un espace protégé.   © J.Dassié.




BALZAC (16), "Les Coteaux de Coursac".   Vue détaillée des fossés de ce camp
 néolithique saintongeais, en éperon barré, dominant la Charente .    © J.Dassié.


Page précédente
Retour Sommaire
Page suivante