Archéologie aérienne J. Dassié. Liens et Règlementation.

Page précédente

Retour menu

Page suivante


PRINCIPAUX LIENS

 

Jacques DASSIÉ en vol sur le Fournier RF3 : la liberté !

SITES CULTURELS OU TOURISTIQUES DE SAINTONGE.

Désignation du site
URL
Correspondant
     
François Julien-Labruyère
Auteur-éditeur
Autrefois Breuillet
Jacques Machefert
Belle Saintonge
Alain Deliquet
Histoire-passion
Pierre Collenot
Marais de Seudre
J-M et Y Piel
Côte Atlantique, Bernezac.com
Michel Bussereau
Tout sur l'Ile d'Oléron
Didier Cabuzel
"Xaintonge" Revue régionaliste
Maryse Guédeau

"Le Croît Vif" Editions

F. Julien-Labruyère
Novioregum, ville gallo-romaine
ASSA Barzan



Editions TECHNIP
Editeur technique
Office de Tourisme de Royan 

Office de Tourisme de Saintes

Info tourisme de Jonzac

Office de Tourisme de La Rochelle

Site de la Ville de Rochefort

Office de tourisme de Cognac

Site de l'Ile d'Oléron

 SITES UNIVERSITAIRES OU INSTITUTIONNELS

 

Eablissements

URL

Obs.
     



Université de Jussieu

La vision
Université de Nantes
La vision



Institut Géographique National

 

Musée de Saint Germain-en-Laye

 LE SITE ARCHAERO ET SES MIROIRS

Eclairons cette page par l'une de nos petites distractions. Après un long temps de prospection, il convient de se détendre un peu et pour cela, une séance de "tir à la cible" est souveraine ! Les règles sont simples : il suffit de repérer un tracé circulaire au sol et de tenter d'y placer l'ombre de l'avion, la plus centrée possible, tout en la photographiant !




 Voici l'exemple d'une photo difficile ! N'oublions pas que l'avion défile à environ 50 mètres par secondes, par rapport au sol. Pour réaliser ce genre de photo, il faut commander la trajectoire de l'avion, en l'extrapolant jusqu'à ce qu'elle puisse traverser la cible, compenser l'influence du vent, maintenir en virage descendant une altitude de sécurité, compenser le défilement visuel, suivre le cadrage et déclencher un peu en avance pour anticiper sur le temps des réflexe physiologiques et mécanique (de l'ordre de 2/10e de seconde, pendant lequel l'avion parcourt 10 mètres...) et avoir la baraka !

Non, vous ne saurez jamais combien j'ai pu en rater (:-o) © Jacques Dassié



Page précédente

Retour menu

Page suivante